Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Total War: Warhammer III

Un avant-goût de la campagne de Total War: Warhammer III

A un mois de sa sortie, nous avons pu tester la campagne du nouvel opus de la saga de Creative Assembly.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

A moins d'un mois de la sortie de Total War: Warhammer III, j'avais hâte de pouvoir tester en avant-première le prochain opus de Creative Assembly. Ayant suivi assidument la sortie des vidéos de gameplay du jeu, j'avais été très déçu, comme tout les joueurs, du report du jeu initialement prévu pour l'année dernière. Je préfère évidemment prendre mon mal en patience pour avoir un jeu fini et réussi, chose nécessaire car les changements, même les plus insignifiants, peuvent parfois améliorer le jeu en profondeur.

HQ

Le développeur britannique a donc débuté la session avec une surprise agréable : l'annonce d'une nouvelle race jouable, aux côtés du partiellement connu Grand Cathay. Partiellement car malgré son existence avérée depuis déjà plusieurs dizaines d'années, la race du Grand Cathay reste un aspect secondaire de l'univers, son lore et ses unités sont très peu connues. En revanche, CA a tout de même réussi à les développer et les intégrer au jeu d'une façon cohérente, permettant d'en apprendre plus sur eux.

L'empire du Grand Cathay est inspiré par la Chine, leurs souverains sont des dragons sous forme humaine (ayant probablement servi d'inspiration pour Blizzard à la création d'Onyxia ou Néfarion), et ils règnent sur une nation pourvue d'un grand mur empêchant les hordes d'ennemis d'entrée... On ne parle pas ici de repousser les mongoles, mais plutôt les Démons du Chaos. Ils disposent aussi d'une mécanique de synergie yin-yang, des guerriers de jades, l'alchimie et beaucoup d'armes à feu ainsi qu'une infanterie paysanne. Leur design visuel puise énormément dans la Chine, ils ont même une véritable route de la soie ! Une mécanique intéressante, qui, en plus des synergies, vous pousse à équilibrer défense et offense puisque investir trop dans un type de troupe ne vous fera pas bénéficier des bonus de statistiques nécessaire à la victoire.

Ceci est une annonce:
Total War: Warhammer IIITotal War: Warhammer III

La nouvelle race a encore plus approfondi mon intérêt dans le jeu. En effet, les Nains du Chaos Dawi-Zharrs seront jouables dans Warhammer III. Une race unique combinant les quatre dieux du Chaos en une seule race. Chaque divinité se débloque en dépensant des points divins spécifiques gagnés via les bâtiments et combats. Cela vous permettra de gérer une armée très variée pour écraser la moindre résistance. L'arbre de compétence de la faction est cependant un peu étrange et presque intégralement articulé autour de l'obtention de ces points divins, mais cet élément est rattrapé par la possibilité de personnaliser le corps de votre général, un Prince Démon, quand vous le voulez pour l'adapter au champ de bataille, le transformant d'un tank infernal à un mage de feu en un clin d'œil.

Si les autres races n'ont pas cette possibilité, certains éléments seront recyclés, notamment les items magiques et les menus d'équipement qui ont été complètement revus. Le jeu contient beaucoup de systèmes d'améliorations et même une mécanique de diplomatie reprise partiellement de Total War Saga: Troy qui fonctionne bien.

Même si je trouve que la teinte marron et quelques est un peu trop utilisée dans ces menu. La palette de couleurs et leurs températures dans TWW II était presque parfaite mais ce nouvel opus reprend trop l'ambiance brillante et luisante de Total War Saga: Troy et Total War: Three Kingdom. On s'approche beaucoup plus d'un jeu que d'une pièce artistique par rapport au deuxième jeu. L'interface reprend pas mal d'éléments des anciennes itérations également et même si je ne les validerai pas tous, je dois reconnaître que ce tout insuffle un nouvelle vie et jeunesse a Warhammer III.

Ceci est une annonce:
Total War: Warhammer III

Si j'ai également hâte de voir la carte de la campagne intégrée au système Empire Mortels, combinant les trois jeux, je dois reconnaître que les factions que nous avons testé fonctionnent très différemment. Cela saute aux yeux avec le nouveau, et bien meilleur, système de sièges. Même si je trouve dommage de voir les villes peu ou pas fortifiées, les ressources et la possibilité d'attaquer plusieurs fois fonctionnent très bien. Voir mes troupes se faire anéantir avant même de pouvoir atteindre les murs me manquerait presque tandis que les check points et la structure basée sur des points d'étranglement prennent le relais et permettent des combats bien plus complexes et jouables pour le défenseur.

L'avantage tactique des unités volantes a grandement augmenté, ce qui me donne l'espoir de voir un genre une version Warhammer 40k de Total War puisque de nombreuses mécaniques du jeu de plateau semblent avoir trouvé leur chemin vers le jeu vidéo comme les boucliers d'énergie des daemons et le renvoi de missiles et sorts, sans oublier les unités volantes qui peuvent être activées et désactivées.

Le monde a aussi beaucoup changé. Il est plus rempli, comporte moins de grandes distances, plus de végétation et un tas de factions non jouables qui vous mettront des bâtons dans les roues en agissant indépendamment. Ces ajouts donnent une dimension vivantes au monde, même si le Chaos ne sont des manifestations d'énergie magique mais bon, vous voyez le tableau.

Ceci est une annonce:
Total War: Warhammer IIITotal War: Warhammer III

La chose m'ayant le plus impressionné sont les différences entre le gameplay des types Démons, rendant la stratégie bien plus difficile. Je m'attendais à avoir un Grand Cathay plus faible mais plus vif que les Nains, en retrait, tirant de loin avant d'attaquer avec une infanterie lourde. Ma tactique préférée dans la plupart du jeu. Mais je fut aussi surpris de voir qu'une bonne combinaison de yin-yang, et magie m'ont permis de battre un Maraudeur du Chaos bien plus puissant attaquant mon convoi. La topologie du terrain a aussi été revue et joue un rôle plus important qu'auparavant. A moins d'un mois de son lancement, Total War: Warhammer III est très prometteur et je ne peux avoir qu'hâte d'être au 17 février prochain...

HQ

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant