Français
Gamereactor
tests
The Finals

The Finals

Les vétérans suédois de Battlefield d'Embark Studios ont maintenant lancé leur concurrent Fortnite et Petter a travaillé dur pour tester The Finals...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Réussir à se démarquer dans le climat actuel des FPS n'est certainement pas une tâche facile. Bien sûr, il est possible de remplir votre jeu de mots à la mode ou de bizarreries générales, mais compte tenu de la concurrence incroyablement rude, il y a peu de joueurs aujourd'hui qui ne verraient pas une telle chose. Lorsque Patrick Söderlund, vétéran de Battlefield, et un groupe d'anciens collègues ont fondé le studio Embark basé à Stockholm, l'idée était de donner la priorité à un jeu PVE centré sur l'histoire et imprégné de batailles de monstres épiques et d'un design funky aux senteurs des années 70. Arc Raiders est depuis passé d'un concept passionnant à l'un des jeux les plus attendus de Gamereactor, mais avant que nous ayons l'occasion de nous familiariser avec ce monde, Embark en a profité pour sortir The Finals, qui combine à bien des égards les choses qui ont fait de Battlefield l'une des séries de jeux les plus populaires au monde.

The Finals

Le concept est simple, du moins sur le papier. Trois équipes de trois joueurs participent chacune à une sorte de super-finale virtuelle dont le but est de trouver, voler et gérer de l'argent. Les matchs sont basés sur l'idée de Capture the Flag où vous localisez, arrachez et transportez un objet spécifique à une certaine position et où vous devez ensuite vous défendre et vous attaquer les uns les autres. Sur The Finals, il s'agit d'argent virtuel sous forme de pièces d'or scintillantes et pour toutes les équipes, il s'agit de s'emparer d'un maximum de butin et de le mettre dans une machine à encaisser. L'équipe qui a le plus d'argent à la fin du jeu gagne.

L'un des grands sujets de discussion pendant le test bêta de ce titre, ainsi que le lancement du jeu final, est la destruction massive en temps réel permise. Embark est revenu à l'idée de pouvoir détruire tout ce que vous voyez sur la carte, ce qui était un aspect clé de nombreux jeux Battlefield. Si une équipe adverse est installée dans un bâtiment, il est parfaitement possible de faire exploser les murs ou de faire sauter tout le bâtiment, en fonction du temps, des matériaux et des priorités. Comme les matchs sont rapides, le rythme est bon et tu dois suivre tout ce qui se passe. The Finals est un jeu de haute voltige et explosif comme il n'y en a pas d'autre dans ce genre et il m'a fallu plusieurs soirées pour ne serait-ce que saisir les mécanismes du jeu. Pouvoir utiliser des tyroliennes horizontales (et verticales), utiliser la mousse de protection qui est un élément important de presque chaque match, le fouet de guérison lisse, les explosifs et tout ce qui se trouve entre les deux, n'est pas quelque chose qui m'est venu naturellement, mais qui a dû être vraiment assimilé. Cependant, je ne veux pas essayer de faire passer cela pour quelque chose de négatif. Au contraire. J'apprécie bien sûr qu'Embark ait fait tout son possible pour offrir quelque chose d'unique ici et même s'il est possible de voir des similitudes avec Battlefield, Overwatch, Fortnite et Apex Legends entre autres, The Finals est très original.

Ceci est une annonce:
The Finals

Il y a trois classes de personnages différentes ici qui sont étiquetées "Light", "Medium" et "Heavy" et selon la façon dont vous voulez façonner votre style de jeu, vous choisirez bien sûr un personnage qui vous convient le mieux. J'ai principalement joué en tant que "Heavy" parce que je ne suis pas vraiment un joueur de mouvement et que je n'ai pas les réflexes de la partie la plus jeune et la plus vivante du public toujours plus nombreux d'Embarks. Pendant la phase bêta, plus de 7,5 millions de joueurs ont essayé The Finals et d'après ce que j'ai pu voir à l'époque, la grande majorité était à la fois satisfaite et impressionnée, ce qui, maintenant après le lancement du produit fini, signifie qu'il n'est jamais difficile ou long de trouver un match dans lequel se lancer. Au contraire, c'est rapide comme l'éclair et j'ai rencontré très peu de problèmes de serveur au cours de mes soirées sur The Finals.

J'ai beaucoup joué à la version bêta (fermée et ouverte) et même si je préfère la classe " Heavy ", on remarque maintenant que The Finals a atteint le " statut d'or " que les développeurs ont un peu ralenti le rythme, ce que je trouve dommage. The Finals semblait un peu plus rapide et plus réactif dans la bêta alors qu'il semble maintenant un peu plus lent. Fortnite a dernièrement pris le même chemin en termes de "mouvement" tandis que Call of Duty : Warzone est allé dans la direction opposée. Je pense que l'idée de mouvements plus lents et du tempo en général est de mieux convenir aux nouveaux joueurs et de ne pas créer de " fossés de compétences " comme cela s'est produit dans Warzone (1), mais je dirais probablement le contraire dans le cas de The Finals. C'est pourquoi j'espère sincèrement qu'Embark accélérera un peu le rythme, encore une fois, pour que le jeu ressemble davantage à ce qu'il était dans la phase bêta. J'espère également qu'ils ajouteront un mode de bataille royale pur avec de la place pour disons 50 joueurs ou plus. Les jeux multijoueurs basés sur des objets comme "Cashout" ou les jeux plus traditionnels comme "Capture the flag" peuvent certainement être amusants, mais je préfère les matchs à mort sur une seule piste, où il s'agit surtout de tuer et de ne pas se faire tuer.

The Finals
Ceci est une annonce:

S'il y a quelque chose pour lequel Embark devrait vraiment être loué, c'est la façon dont la destruction fonctionne et contribue avec une belle dynamique dans les batailles que ni Warzone, PUBG, Fortnite ou Apex Legends ne peuvent concurrencer. Si l'on considère que, par exemple, Bad Company a maintenant 15 ans et contenait déjà en 2008 de la destruction en temps réel dans les environnements, cela semble honnêtement assez bizarre que ce ne soit pas une partie évidente de jeux comme Call of Duty : Warzone, PUBG ou Battlefield 2042. Surtout après avoir fait connaissance avec The Finals et réalisé à quel point il est extrêmement satisfaisant de faire exploser toute l'aile ouest du bâtiment où l'équipe ennemie collecte beaucoup d'argent, les exposant ainsi complètement et laissant les tirs de sniper de vos coéquipiers les décimer en confettis virtuels. J'ai vu des matchs où des gratte-ciel entiers avaient été détruits, même lorsque le jeu est l'un des plus beaux du genre.

The FinalsThe Finals

Travaillant sur Unreal Engine 5, Embark a imprégné The Finals d'une esthétique qui semble avoir été largement empruntée à Mirror's Edge. Cela est bien sûr dû à l'équipe artistique d'Embark, qui comprend Robert Sammelin, vétéran de Dice, et Andrew Svanberg Hamilton, aux multiples talents, qui ont fait un excellent travail de conception. The Finals a vraiment l'air d'être un jeu à part entière, sans être trop excentrique, et ce style scandinave repose comme une belle couverture sur l'ensemble de la production. Le son est bon aussi. Très bon. L'ancien directeur du son de Dice, Andreas Almström, dirige désormais l'équipe sonore d'Embark, ce qui se remarque ici. The Finals a ce son détaillé, étendu et grandiloquent que Battlefield avait autrefois, mais qui manque aujourd'hui. Il est également très fluide, que j'y joue sur mon Omen 45L ou sur ma PlayStation 5. En fin de compte, il est facile d'aimer The Finals. Pour un jeu entièrement gratuit, c'est absolument parfait.

08 Gamereactor France
8 / 10
+
Très beaux environnements destructibles, design original, son fantastique, acoustique géniale, bonne sensation dans les armes.
-
Le rythme de la version bêta était préférable, il a tendance à devenir un peu brouillon
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
The FinalsScore

The Finals

TEST. Written by Petter Hegevall

Les vétérans suédois de Battlefield d'Embark Studios ont maintenant déployé leur concurrent Fortnite et Petter a travaillé dur pour tester The Finals...



Chargez le contenu suivant