Français
Gamereactor
critiques de film
Silent Night

Silent Night

John Woo vise le box-office avec l'un des films d'action les plus fades de l'année.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Cela fait maintenant une vingtaine d'années que le légendaire réalisateur de films d'action John Woo a tenté sa chance à Hollywood, ce qui s'est traduit par une succession de films charmants. Face/Off, Mission Impossible 2 et Broken Arrow, pour n'en citer que quelques-uns, avant de terminer sa tournée américaine avec le fantastiquement médiocre Paycheck au milieu des années 2000 et de s'arrêter là. Snip, snip, snip - fin de l'histoire, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait, et juste à temps pour les fêtes de fin d'année, Woo a préparé l'un de ses habituels bangers brevetés et durs comme le roc. Rempli à ras bord de tout ce qui l'a défini au fil des ans et qui est devenu sa signature traditionnelle. De l'action élaborée et sanglante mélangée à un scénario digne d'un feuilleton - un mélange de Tre Kronor et de Die Hard, passé directement au mixeur, servi et poivré avec des zooms outrageusement durs.

C'est une formule qui a bien fonctionné pour Woo, même s'il n'a jamais réussi à surpasser sa période de gloire de la fin des années 80 avec les films phares The Killer, A Better Tomorrow et Hard Boiled. Un héritage puissant que Silent Night, sans surprise, n'arrive jamais à égaler, même si les caractéristiques classiques du réalisateur se manifestent de temps en temps.

Car, comme dans beaucoup d'autres films de Woo, la vengeance est un thème central avec Brian Godlock, muet, ici interprété par Joel Kinnaman, qui part à la recherche des gangsters qui ont tué son fils, et cela n'est jamais plus complexe que cela. Pour le meilleur ou pour le pire, ce qui suit - comme ce qui nous a déjà été servi cinquante onze mille fois - c'est de la violence, des explosions et des quantités absurdes de bang-bang.

Ceci est une annonce:
Silent Night

En d'autres termes, rien de nouveau sous le soleil si tu es déjà familier avec Woo, ou avec la récente vague de films de gun-fu. Que ce soit un point positif ou négatif dépend de ton degré de lassitude du genre, et ce n'est pas comme si Silent Night apportait beaucoup de nouveautés à la table. Tout ce qui est servi ici, ce sont des variations ou des copies de scènes que tu as probablement déjà vues.

Malheureusement, ce n'est pas seulement le contenu de Silent Night qui pue le compost recyclé, mais aussi son exécution. Woo, normalement connu pour ses scènes d'action stylées, est ici étrangement terne et gris. La caméra se précipite et ne s'attarde jamais sur la violence. Cela semble bon marché et bien rangé d'une manière qui ne se marie pas très bien avec ce que (je soupçonne) Woo veut vraiment réaliser avec Silent Night.

Mais le plus grand des péchés capitaux ici est le fait que le rôle muet de Kinnaman n'est jamais vraiment utilisé pour quelque chose de spécial et que le personnage est ainsi réduit à un autre des nombreux vengeurs muets que nous avons déjà vus dans des centaines d'autres films - un choix stylistique. Il est donc raisonnable que même le titre ait déjà été utilisé dans une pléthore d'autres films au fil des ans, ce qui ne fait que contribuer encore plus au gâchis sans identité que représente malheureusement Silent Night.

Ceci est une annonce:

Tout espoir d'une nouvelle renaissance pour John Woo est donc anéanti. Ce n'est pas le retour tant attendu du réalisateur que nous espérions tous secrètement, et Silent Night ne parvient jamais à atteindre les niveaux les plus bas du dernier tour de Woo à Hollywood. Parce que c'est tout simplement mauvais, une copie fatiguée destinée à la réédition à mi-parcours la plus proche.

Faites-vous une faveur et sautez Silent Night. C'est le cadeau de Noël que personne n'a demandé et c'est un véritable navet qui pue du début à la fin, totalement dépourvu d'identité artistique et doté d'un "scénario" absolument épouvantable... C'est l'équivalent Eldorado de John Wick, destiné à la poubelle la plus proche.

02 Gamereactor France
2 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
Silent Night

Silent Night

CRITIQUE DE FILM. Written by Marcus Persson

John Woo s'attaque au box-office avec l'un des films d'action les plus fades de l'année.



Chargez le contenu suivant