Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Astria Ascending

On a joué à Astria Ascending : premières impressions mitigées

Prenez le contrôle de huit demi-dieux dans ce nouveau JRPG.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Malgré sa superbe direction artistique, sa bande-son et sa personnalisation de personnages assez poussée, mes premières impressions de Astria Ascending sont plutôt mitigées. Si les premières images avaient su attiser ma curiosité, cet aperçu m'a quelque peu refroidi. La narration est trop rapide avec un scénario quasi inexistant, tandis que le système de combat est archaïque. L'aspect visuel est sans contexte la chose la plus réussie ici.

Concernant les performances, sur PC, j'ai rencontré des bavures audio, un peu de lag entre deux zones et du retard lorsque les tours changent en combat. Étant donné qu'il s'agit d'un jeu encore en développement, je fermerai les yeux sur ces problèmes, qui seront sûrement réglés d'ici la sortie du jeu.

HQ

Astria Ascending vous fait jouer une équipée de huit demi-dieux destinés à sauver le monde dans les trois mois de vie qu'il leur reste. Orcanon (l'endroit où le jeu se déroule), a été pacifié grâce à un fruit magique ayant unifié toutes ses nations, mais se trouve maintenant sous la menace des Bruits (qui sont, en gros, des monstres). Ces concepts pavent la route pour de bons personnages, de l'exploration et une histoire solide, qui nous est d'ailleurs vendue comme "un conte de sacrifice". Les huit personnages principaux ont de superbes design mais un doublage un peu hasardeux, ce qui est aussi le cas des PNJ...

Mon tout premier retour sur le jeu concerne le rythme. Il s'agit d'une facette du jeu qui peut encore être modifiée et j'espère que ce sera le cas. Tout d'abord, le jeu vous permet d'incarner les huit personnages dès le départ. Leurs capacités initiales sont très proches, et chacun peut prendre le rôle de soutien, tank ou dégâts. Ce qui permet de librement personnaliser son escouade...

Astria Ascending

La carte du jeu a l'air assez grande, même si je n'ai pu en explorer qu'une petite partie. Je pense que la diversité des environnements sera au rendez-vous. Chaque zone est linéaire mais unique, graphiquement très réussie et remplie d'une variété d'ennemies.

La direction artistique reste l'attraction principale du jeu. Le style "fait-main" ajoute profondeur et couleur au jeu. De plus, le jeu propose une bande-son typique de JPRG qui plaira aux fans du genre.

Le combat en revanche se révèle assez décevant. Même si les pouvoirs deviendront évidement plus intéressants et complexes au fil du jeu, ils n'offrent pas assez de variation. Les boss ont trop de vie et de régénération et les options pour les éliminer sont trop peu nombreuses ; je n'avais qu'à appuyer sur le même bouton encore et encore...

Astria AscendingAstria Ascending

Une autre fonctionnalité est le mini-jeu J-Ster. Il vous permet de placer des tokens sur le plateau adjacent à celui de votre adversaire pour pouvoir les renvoyer à votre équipe. Mes quelques essais n'ont rien donné de positif mais en en collectant d'autres - ce que le jeu final devrait vous laisser faire, vous pourrez augmenter vos chances de victoire.

En conclusion, Astria Ascending me laisse perplexe, mais je pense qu'avec suffisamment de travail et probablement des patchs post-lancement (la sortie du jeu état prévue le 30 septembre mine de rien), il en vaudra le coup. Les problèmes techniques étaient mineurs et l'aspect visuel bluffant : bref, mieux vaut garder un œil dessus...

Astria Ascending

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant