Gamereactor France. Watch the latest video game trailers, and interviews from the biggest gaming conventions in the world. Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
World of Warcraft: Classic

Notre test de World of Warcraft: Classic - The Burning Crusade

Vous n'êtes littéralement pas prêts. Et c'est tant mieux.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Vous avez joué à World of Warcraft : Classic et vous avez aimé. La question est maintenant de savoir si vous poursuivez l'aventure avec The Burning Crusade (TBC). Premièrement, sachez que rien ne vous y oblige. Blizzard a fait en sorte que les joueurs ne voulant pas TBC puissent continuer dans la version de base du jeu. Mais dans le cas contraire, il faudra créer un nouveau personnage pour l'extension. Celui-ci pourra bénéficier d'un boost jusqu'au niveau 58, ou bien vous payez pour cloner votre personnage vanilla.

Plus concrètement, le launcher vous laisse choisir entre la version classique-classique, ou bien classique vanilla. La plupart des serveurs disposent de leurs versions TBC et leurs versions non-TBC. Une approche plutôt intéressante qui entame cependant assez considérablement la population des serveurs vanilla. Ce qui pourrait mener Blizzard à repenser ce mode opératoire pour les futures expansions, surtout les plus populaires comme La Colère du Roi-Liche.

HQ

Les deux nouvelles races sont disponibles depuis la sortie de l'extension pour pouvoir donner le temps aux joueurs de faire monter le niveau de leurs personnages. Une décision plutôt intelligente, d'autant que les premières zones de ces nouvelles races sont bien plus condensées et petites que celles des anciennes. Il est juste dommage que le reste soit toujours aussi lourd en temps de trajets. A l'ancienne. Rien n'a été fait pour mieux intégrer ces zones de départ au reste du monde du jeu et comme avec le reste d'Azeroth, les nouvelles zones donnent plus l'impression d'être greffées qu'intégrées au jeu. C'est pour ça que TBC est bien plus cohérent : un monde entièrement nouveau connecté à une zone déjà en place.

Ceci est une annonce:

Le contenu des Croisades Brûlantes sortira en phases, les nouvelles zones et raids arriveront au fil du temps, contrairement à la façon dont tout était sorti pour la première version de l'extension.

Parlons rapidement de l'histoire. Les forces ennemies ont ouvert des portails intergalactiques vers notre foyer, Azeroth, et quelqu'un décide que la meilleure solution est d'aller se débarrasser du problème à la source, surtout maintenant que nous avons de nouveaux alliés : les Elfes de sang et les Dranaeï. Une excellente idée lorsque l'on réalise que des armées du passé et même des orcs non corrompus sont déjà présents dans ce monde déchiré par la guerre, et peuplé par des démons.

Je ne vais pas plonger d'avantage dans les complexités Légion Brûlante/Dranaei/Illidan parce que elles sont étrangement incohérentes par rapport au reste de ce que WoW a proposé jusque là, sans compter qu'il faut idéalement avoir fait Warcraft III pour pouvoir en saisir tous les tenants et aboutissants. Pour faire simple, les démons sont méchants, ils ne vous aiment pas, ils n'aiment pas Illidan Hurlorage et puisque la Horde et l'Alliance ne peuvent pas non plus se supporter, si quelqu'un d'une autre faction vous voit, il voudra vous faire la peau.

World of Warcraft: Classic
Ceci est une annonce:

J'ai opté pour la voie "simple" et choisi de créer un nouveau personnage. Probablement pas la meilleure idée, on oublie souvent le temps de jeu qu'il faut dans les derniers niveaux et vous débutez avec très peu d'argent, d'équipement et uniquement les compétences les plus basiques de débloquées. Pas de pêche, de soin, de cuisine ni de crafting...

Puis les Portails Sombres s'ouvrent. Même si aujourd'hui le jeu est assez vieux, vous pouvez en profiter en 4K avec des textures, ombres ou même reflets dans l'eau améliorés. Le reste reste inchangé, même les étranges récompenses des quêtes de réputation pour atteindre le niveau 70 ou votre monture volante.

Vous vous rendrez également compte à quel point cette expansion est équilibrée, car mon personnage boosté aura à peu près le même équipement qu'un autre qui n'a pas forcément eu recours à cette solution.

La plupart des mécaniques modernes n'existaient pas à l'époque, donc la plupart des channels seront "Cherche Groupe pour XXX". Mais ces rencontres aléatoires étaient un élément que j'avais jusque-là complètement oublié et elles ont rendu l'expérience plus amusante, quoiqu'assez aléatoire. Comme la plupart des joueurs de WoW Classic sont des vétérans nostalgiques, le niveau a au moins le mérite d'être élevé.

World of Warcraft: ClassicWorld of Warcraft: Classic

Si vous êtes habitué au WoW moderne, le rythme est très différent. Vos compétences et la régénération de vos ressources sont plus restreintes et chaque plante à ramasser ou monstre à combattre est un défi.

Ce qui signifie aussi que le temps qu'il faut donner au jeu, même pour les joueurs les plus rapides, est bien au-dessus de ce que les jeux d'aujourd'hui demandent. Il fallait beaucoup jouer en 2007, et c'est encore bien le cas aujourd'hui. Et nous n'avons même pas encore mentionné l'un des points phare de TBC, les quêtes journalières nécessaires pour faire grimper votre réputation. Si cet aspect très chronophage rebutera certains, d'autres y trouveront exactement ce qu'ils cherchent à (re)vivre...

Même si la qualité graphique est un peu datée, l'ensemble du jeu a été revu pour au moins convenir aux standards actuels, ce qui le rend par contre assez gourmand si vous voulez jouer en 4K. Le moteur est le même et l'aspect un peu polygonal du jeu se mélangeant avec les ombres et reflets donne un mélange assez étrange.

World of Warcraft: ClassicWorld of Warcraft: Classic

Le lancement de WoW Classics avait essuyé de nombreux problèmes techniques et Blizzard semble avoir agi en conséquence puisqu'aucun temps d'attente ou lag n'est venu obscurcir notre voyage dans le temps. Même si j'apprécie cette dose de nostalgie, exiger 40 euros pour une extension vieille de plus de 10 ans en plus de la dizaine d'euros d'abonnement mensuel aux serveurs est bien trop élevé. Le prix de chacun de ces composants (extension + abonnement Classic + abonnement WoW) ne devrait pas dépasser 10€ chacun pour un total d'une trentaine d'euros.

L'expansion réussit à susciter ce sentiment d'écrasement face à un monde gigantesque et avec les buffs, le PvP est bien plus intéressant que simplement se faufiler derrière un ennemi pour le poignarder.

TBC reste encore aujourd'hui l'une des meilleures extensions de toute la saga WoW, malgré son exigence chronophage. Pouvoir revivre la sérénité et le calme de Zangarmash est un vrai plaisir et j'espère que Blizzard fera possiblement une pause avant de sortir la Colère du Roi-Liche afin que tout le monde puisse profiter pleinement d'Outland.

World of Warcraft: Classic
World of Warcraft: ClassicWorld of Warcraft: Classic
World of Warcraft: ClassicWorld of Warcraft: Classic
08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant