Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Riders Republic

Notre test de Riders Republic

Ubisoft Annecy propose un jeu de sports extrêmes en monde ouvert captivant.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Le successeur spirituel de Steep et enfin. Comme lors de notre preview il y a quelques semaines, le plaisir ressenti dans cette version finale est réel. L'ambitieux divertissement de sports extrêmes nous plonge dans différents parcs nationaux américains, dont Yosemite, Sequoia, et Grand Teton. Le joueur devra tenter de se faire un nom dans la fameuse République en participant à une multitude de courses, en effectuant des figures incroyables et se qualifier au Ridge Invitational.

Se qualifier pour cet événement n'est pas chose aisée. Il faut récolter un nombre d'étoiles suffisant (en participant à divers évènements, en accomplissant certains objectifs alternatifs et en explorant le vaste monde de la République.) A la différence de Steep, Riders Republic ne se limite pas aux activités sur neige ou dans les airs, mais inclut du vélo, de la motoneige, du wingsuit et du rocketwing. Chacune de ces activités peuvent vous permettre de faire carrière et d'accéder au Ridge Invitational.

Riders RepublicRiders Republic

Concernant les sports proposés par le jeu, il faut bien avouer que certains sont en dessous. Les sports de neige sont plutôt bons dans l'ensemble, offrant des sensations de glisse proches de la perfection (même si l'on peut regretter le fait que les animations présentes dans Steep n'aient pas été conservées lors de certaines figures). Cependant, le ski ou le snowboard manquent de cette liberté que le vélo propose par exemple. En général, chaussé de vos skis, il vous faudra soit participer à des courses de slalom ou à des concours de figures. Les deux sont très marrants mais les slaloms deviennent très rapidement répétitifs.

Le vélo est peut-être LA grande réussite de la production française. On voit assez rapidement qu'Ubisoft Annecy a passé beaucoup de temps à perfectionner les sensations de glisse. Qu'il s'agisse de dévaler une pente abrupte sur un vélo de route ou de sauter à des hauteurs vertigineuses lors des concours de figures, les deux roues sont toujours passionnants et agréables à manier. En revanche, j'ai trouvé les activités aériennes, que ce soit le wingsuit ou le rocketwing un peu lassantes. Les rocketwings ont été améliorés depuis les périodes de bêta et sont beaucoup plus faciles à manier, mais ces activités, y compris le wingsuiting, ne sont pas aussi passionnantes que les vélos.

Riders Republic

Mais tout ceci nous amène à la beauté de Riders Republic, car il n'est pas nécessaire d'être un grand fan de tous les sports pour apprécier l'expérience. La République est un monde ouvert d'une ampleur incroyable, rempli d'innombrables possibilités et de façons d'en profiter. On a le droit qui plus est à des événements en ligne pour se mesurer à la concurrence et le monde lui-même à explorer et découvrir

Comme RR est un terrain de jeu multijoueur, il n'y a pas de hordes de PNJ éparpillés pour rendre le monde plus vivant, mais plutôt des milliers de fantômes d'autres joueurs qui donnent à la République l'impression d'être réellement occupée. Cela ne change vraiment que dans les événements en ligne, car les courses et les événements réguliers se jouent également contre des fantômes (à moins que vous ne fassiez la queue dans un groupe), ce qui entraîne quelques problèmes ci et là, car les fantômes vous percutent et vous forcent à sortir de la piste sans même être déphasés. Et oui, cela devient très vite agaçant.

Dans les événements en ligne, qui peuvent être des batailles de tricks ou des Mass Races, vous jouez contre de vraies personnes. Une bouffée d'air frais bienvenue, mais qui n'est pas vraiment perceptible car le système de fantômes a été implémenté avec une grande qualité. Si les batailles de figures sont amusantes, ce sont les Mass Races qui volent la vedette, car elles rassemblent 64 joueurs dans un même lobby pour s'affronter sur trois parcours uniques dans l'espoir de remporter la victoire.

Comme vous pouvez vous y attendre, ces courses sont folles et très amusantes, mais elles mettent en lumière un problème que je trouve de plus en plus dérangeant dans Riders Republic : le système de classement de l'équipement.

Au début de votre périple, on vous remet un tas d'équipements de base, dont les valeurs statistiques sont faibles et qui, s'ils vous permettent d'aller d'un point A à un point B, manquent souvent de vitesse et d'adhérence pour vous permettre de réaliser des temps ou des scores fulgurants.

Riders RepublicRiders Republic

Cela ne devient un problème que lorsque vous atteignez 200+ étoiles, vous commencez à faire face à des fantômes qui utilisent des équipements qui ont des centaines de points d'avance sur les vôtres, ce qui rend impossible de battre ces fantômes à moins qu'ils ne chutent, ou plutôt que vous vous classiez suffisamment haut pour obtenir des équipements de haut niveau vous-même, ce qui implique de jouer plus de courses contre des fantômes mal assortis.

Ce système s'étend également aux activités en ligne, ce qui donne aux joueurs possédant le meilleur équipement un avantage massif sur tous les autres, et bien qu'il ne s'agisse pas de payer pour gagner, je ne peux m'empêcher de penser que les valeurs des statuts des objets devraient être supprimées pour préserver l'intégrité compétitive des événements en ligne.

Riders RepublicRiders Republic

Si je devais décrire ma vision de Riders en une seule phrase, je dirais que c'est l'équivalent de Forza Horizon pour les sports extrêmes. Tout comme FH vous attire avec un monde passionnant et de nombreux événements uniques et passionnants, Riders Republic est un jeu dans lequel vous pouvez facilement perdre des heures en dévorant les courses, les cascades et les activités en ligne, à votre manière et à votre rythme. Dans cette optique, que vous soyez fan de sports extrêmes ou non, je vous recommande d'essayer Riders Republic, car saura vous surprendre.

HQ
08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant