Français
Gamereactor
textes de hardware

Motorola Edge 50 Pro

Motorola tente un nouveau flagship killer, et pour l'essentiel, cela s'est bien passé.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field

Cela devient un peu un cliché en soi, mais c'est toujours vrai ; il est de plus en plus difficile pour les fabricants de smartphones de produire des appareils qui se démarquent vraiment et qui peuvent facilement télégraphier et souligner au consommateur que leur offre particulière est compétitive à un degré plus élevé.

Prends le Edge 50 Pro de Motorola. Il coûte environ 600 livres sterling et vient d'être lancé. Pour le même prix, tu peux à peu près obtenir un Pixel 8, un Nothing Phone 2, un OnePlus 12R ou beaucoup d'autres qui font des compromis ici et là, mais qui offrent tous une expérience globale assez solide, et pour beaucoup moins d'argent que les flagships les plus chers.

Motorola a l'habitude d'offrir un peu plus pour l'argent, mais est-ce le cas cette fois-ci ? Tout d'abord, il convient de mentionner que, bien que tu puisses obtenir deux dos en cuir végétalien plutôt agréables, à savoir Black Beauty et Luxe Lavender, nous avons reçu le dos légèrement bizarre MoonLight Pearl, qui est censé être fabriqué à la main en Italie par Mazzucchelli. Il ressemble un peu à du marbre mais ressemble à du contreplaqué dans ta main - évite celui-ci, achète l'un des autres.

Motorola Edge 50 Pro

À part cela, Motorola ne prend pas de gros risques avec le design cette fois-ci. Visuellement, c'est le même module de caméra qui se fond assez bien avec le reste de la plaque arrière de l'appareil, il a la certification IP68, une charge de 125 W via un chargeur fourni avec le téléphone, une charge sans fil de 50 W, WI-FI 6E, Bluetooth 5.4 et des haut-parleurs stéréo. En d'autres termes, tout est là.

Ceci est une annonce:

À l'intérieur, nous trouvons un Snapdragon 7 Gen 3, jusqu'à 12 Go de RAM LPDDR4X (oui, la variante un peu plus lente) et 256 Go de mémoire UFS 2.2 (oui, également la variante un peu plus lente). Il y a ensuite la batterie de 4500mAh, qui n'est pas la plus grande, mais qui offre la même autonomie que les derniers téléphones Edge que nous avons testés. Cela fait deux petites journées, et cela nous convient parfaitement.

Du chargement au SoC, de la RAM aux divers éléments environnants, Motorola nous donne ce dont nous avons besoin et plus encore, et il n'est même plus possible de se plaindre de l'absence de chargement sans fil ou de certification IP. De plus, l'écran pOLED de 6,7 pouces du Edge 50 Pro est vraiment magnifique. Il fonctionne à 1,5K et 144Hz, et l'écran culmine à environ 2000 NITS, ce qui permet facilement la prise en charge du HDR10+. De plus, il s'agit de couleurs 10 bits et l'ensemble est validé par Pantone.

Motorola Edge 50 Pro

Ce qui est peut-être plus alarmant, c'est l'abandon de l'ancienne interface utilisateur subtile au profit de la nouvelle "Hello UI". Bien sûr, le logiciel fonctionne sur Android 14 et il n'y a pas vraiment lieu de s'inquiéter. En fait, l'interface Hello est presque encore meilleure qu'avant, te donnant à peu près la version stockée de Android sans aucun bloatware. Il y a quelques extras ici et là, comme Ready For, Moto Unplugged et quelques polices et icônes personnalisées. Tout cela reste subtil, décontracté et facile à personnaliser si tu le souhaites.

Ceci est une annonce:

Il y a trois caméras à l'arrière, composées d'une principale de 50 mégapixels à ouverture f/1.4 avec stabilisation optique, d'une ultra-large de 13 mégapixels à 120 degrés et enfin d'un téléobjectif optique 3x de 10 mégapixels. Il y a également un capteur ToF et un module d'autofocus. En outre, il existe une sélection fixe de modes dans les résolutions attendues, allant de Pro Mode, Night Mode et Dual Capture, à la vidéo ultra ralentie 4K. Motorola aime se concentrer sur le fait qu'il s'agit du "premier système d'appareil photo au monde validé par Pantone", en parlant spécifiquement de la chimie des couleurs qui devrait être plus fidèle à la réalité, mais pour être honnête, c'est l'essence même d'être "astucieux sans être tape-à-l'œil". Il n'y a rien de mal dans le système d'appareil photo de Motorola, pour que les choses soient claires. Si tu donnes de la lumière aux objectifs, ils offrent un excellent HDR, une profondeur solide et sans problème majeur. Mais il n'y a pas la fiabilité automatique d'un appareil photo Pixel, et il n'y a pas non plus de différenciation matérielle significative ici, comme un zoom optique plus important, un objectif périscopique ou quoi que ce soit d'autre. C'est aussi bon que ça, et tu peux faire confiance à ce système de caméra.

À bien des égards, le Motorola Edge 50 Pro ressemble aux nombreux autres téléphones Edge qui l'ont précédé. C'est l'interaction de toutes les caractéristiques techniques qui fait que l'expérience est excellente, et non pas parce qu'une caractéristique en particulier se démarque. Est-ce que c'est celui que je recommanderais par rapport aux autres concurrents mentionnés ? Peut-être, mais c'est un marché très encombré et Motorola en particulier a peut-être besoin de revoir l'esthétique de ses téléphones. Laisse tomber le MoonLight Pearl et donne-nous quelque chose de plus audacieux.

08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant