Français
Gamereactor
esports
Counter-Strike 2

Le groupe ESL FACEIT et la ville de Qiddiya signent un accord de cinq ans pour faire de la ville le haut lieu de l'esport.

Il amènera divers événements majeurs dans la ville à l'avenir.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Nous savons depuis un certain temps que le gouvernement saoudien fait pression pour que la ville de Qiddiya devienne une future plaque tournante pour l'esport et les jeux de divertissement. Cela se traduit par la construction d'un site entier Gaming & Esports District, qui sera éventuellement le lieu d'accueil du Esports World Cup. Pour s'assurer que le District est bien approvisionné en événements, il a maintenant été révélé que le ESL FACEIT Group a signé un accord de cinq ans avec le Qiddiya City pour amener des événements amateurs et de haut niveau dans la ville.

Cet accord comprendra non seulement ESL Counter-Strike Pro Tour, mais aussi ESL Challenger, ESL Impact, ESL Dota 2 Pro Tour, les festivals DreamHack et bien d'autres choses encore, tout au long des cinq années que durera l'accord.

"Qiddiya est une ville construite pour et inspirée par la communauté mondiale des esports et des jeux dans l'un des marchés à la croissance la plus rapide de l'industrie", a déclaré Craig Levine, codirecteur général du groupe ESL FACEIT. "En tant que destination mondiale pionnière pour les jeux et les esports, Qiddiya City grandira et se développera en collaboration avec la communauté, une pierre angulaire importante pour un avenir plus durable. Nous sommes confiants et honorés que les décennies d'expérience d'EFG créeront de la valeur pour la vision évolutive et fan-first de la ville."

Il n'a pas été fait mention de données financières relatives à l'accord, mais il est dit qu'il y aura des missions dans le jeu, des expériences immersives, des prises de contrôle de scènes, et plus encore alignées dans le cadre de cet accord également.

Counter-Strike 2

Sur le même sujet

0
Counter-Strike 2Score

Counter-Strike 2

TEST. Written by Patrik Severin

Patrick a continué à désamorcer des bombes, à sauver des otages et à acheter des quantités obscènes d’armes dans cette suite du classique Counter-Strike...



Chargez le contenu suivant