Français
Gamereactor
previews
Homeworld 3

Homeworld 3 Avant-première : On devient maître des jeux de guerre

L'espace est froid, mais les guerres sont intenses et à l'échelle galactique.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Homeworld 3 Le jeu "Space" arrive à grands pas, et c'est pourquoi une démo "War Games" a récemment été mise à disposition dans le cadre de la dernière version du site Steam Next Fest. Il s'agit d'un mode qui combine un STR en équipe et s'inspire des jeux de type roguelike. Bien qu'il ne s'agisse que d'une petite partie du jeu, il comprend un tutoriel complet, ce qui nous rend impatients de savoir ce que "mode campagne étendu" signifie.

La démo est limitée à seulement quatre cartes, et tu es tributaire des autres joueurs, qui, d'après mon expérience, ne sont pas toujours aussi compétents. Tu peux aussi choisir de jouer avec des amis, et tout ce que tu réussis dans la version de démonstration est reporté dans le jeu complet. C'est une grande motivation pour moi.

Le jeu est publié par Gearbox et développé par Blackbird Interactive. Le dernier jeu dont je me souvienne est Hardspace: Shipbreaker, mais Homeworld est sans doute leur principale série. Elle a commencé par un jeu développé par Relic Entertainment en 1999 et publié par Sierra Studios, ce qui, dans mon enfance, garantissait un divertissement de qualité. Blackbird Pour ajouter à la confusion, le dernier jeu de Homeworld était une préquelle au jeu original. Homeworld 3 En revanche, le nouveau jeu, qui se déroule après tous les autres jeux, est plus chronologique. Fini le temps où les choses se bousculaient et où le temps s'écoulait. À ma grande surprise, le directeur de la conception, le créateur de la musique et l'auteur principal (Marin Cirulis) est le même que dans le jeu original, et c'est assez fou de penser au niveau de continuité que cela procure, du moins en théorie.

Ceci est une annonce:
Homeworld 3

Certains pourraient se plaindre que le jeu, bien que joli, n'utilise pas tout le potentiel graphique moderne en utilisant Unreal Engine 4 au lieu de la nouvelle version UE5 - mais il a moins d'un an, et les jeux informatiques de cette envergure prennent du temps à réaliser. Le jeu a été retardé à plusieurs reprises, alors nous espérons que cette fois-ci, nous pourrons nous en tenir au 13 mai. Cela dit, et je précise que le jeu complet est sensiblement différent, le jeu n'est pas aussi exigeant que ce qui est indiqué par ailleurs. Je tournais constamment à plus de 100 fps avec une RTX 4080 en 4K, et ce malgré le fait qu'il y ait pas mal d'éléments mobiles à l'écran en même temps, que tout puisse zoomer, et que la caméra puisse même voler à travers des objets (des astéroïdes, par exemple), et zoomer dans des couloirs construits. Les premières fois, c'est extrêmement impressionnant d'un point de vue visuel.

Le jeu lui-même, en mode très limité, est vraiment très simple. Dans un environnement de science-fiction avancé qui est à son apogée mais qui a commencé à décliner, vous devez rassembler des ressources, construire une flotte prête au combat, rechercher de nouvelles unités plus performantes et survivre face à des ennemis qui vous attaquent. La clé ici, c'est l'échelle. Tu as 60 appareils à ta disposition, pas des unités avec un nombre X d'unités dans chacune comme tu en as souvent l'habitude, mais 60 unités individuelles, et ce n'est qu'au début. Le fait d'être dans l'espace et de se déplacer entre d'énormes ceintures d'astéroïdes, de gigantesques cimetières de vaisseaux spatiaux et de pouvoir utiliser le terrain environnant pour se cacher dans le plus pur style Star Wars est assez impressionnant, tout comme les effets de lumière, d'ombre et de poussière qui se produisent.

Homeworld 3
Ceci est une annonce:

Pour rendre les choses un peu plus faciles, il n'y a qu'une seule ressource à surveiller, et sa collecte est, sinon entièrement automatisée, du moins presque. Si tu as joué à C&C, tu reconnaîtras la logique et l'approche, et c'est probablement une bonne idée, car la partie militaire requiert toute ton attention. Je te l'accorde, se déplacer en trois dimensions est tout simplement très différent de ce à quoi tu es habitué, et cela demande un peu d'entraînement. De plus, après avoir été impressionné par l'échelle, les détails et les réflexions basées sur la lumière, en réalisant qu'il y a une énorme différence dans la physique des types d'armes, tu réalises également que l'utilisation du terrain est essentielle pour survivre et prendre l'ennemi par surprise. Il y a pas mal de micro-gestion, et c'est là que vient ma seule critique sur un tutoriel par ailleurs bon, à savoir que les contrôles "annuler le mouvement" et caméra libre sont tous deux liés au bouton droit de la souris par défaut, ce qui cause beaucoup de problèmes dans les situations critiques - ce dont on ne se rend compte qu'après quelques parties.

Mais est-ce que je jouerais à ce jeu maintenant, alors que la campagne est vraiment inconnue ? Oui, je le ferais. J'espère vraiment que Blackbird maintiendra que les prochains DLC seront axés sur la coopération, afin que vous puissiez profiter du jeu en solo sans jamais acheter de contenu supplémentaire, tandis que la coopération présente l'avantage supplémentaire de vous donner l'impression d'être l'un des nombreux commandants de flotte qui tentent de préserver la civilisation.

HQ

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant