Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Deathloop

Deathloop, un dernier aperçu du titre développé par Arkane Lyon

On a eu accès aux premières heures du jeu pour découvrir son intrigue déconcertante...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Dans quelques semaines, Arkane Studios sort son prochain jeu très anticipé Deathloop. Il s'agit d'une des licences les plus ambitieuses du studio. Le joueur incarne Colt qui revit inlassablement la même journée afin d'acquérir les informations nécessaires pour réussir l'impossible. Il s'agira d'assassiner huit cibles qui sont toujours séparées les unes des autres. Colt devra également éviter son ennemi juré Julianna. Le concept du jeu est particulièrement déroutant.

Avant sa sortie, on a eu la chance d'avoir accès aux premières heures de jeu de Deathloop et de découvrir son intrigue déconcertante. Jusqu'ici, et sans trop vous en révéler, on peut vous dire que c'était une expérience incroyable.

HQ

On va tenter de ne pas trop vous parler du récit car dès les premiers moments du jeu, on apprend énormément de choses sur l'histoire. L'intrigue est relativement linéaire car même s'il est possible de choisir où aller à votre propre rythme, on se dirige toujours vers un endroit pour compléter une mission (par exemple, éliminer une cible). Il n'est pas possible de résoudre le casse-tête dès le premier jour car vous aurez besoin de codes d'entrée, de déverrouiller certaines capacités et d'une bonne connaissance de votre environnement. Ainsi, il faudra mettre en place un enchaînement fluide d'actions pour atteindre vos cibles, ce qui vous permettra de sortir de la boucle temporelle qui vous oblige à rester sur l'île de Blackreef.

Ceci est une annonce:

Pour progresser dans l'histoire, il faudra considérer l'intrigue comme un mystère à élucider. Vous découvrirez des indices qui vous permettront de révéler de nouvelles informations et de nouvelles pistes. C'est le concept principal de Deathloop. Vous retournez plusieurs fois au même endroit mais vous aurez la possibilité de vous y rendre à différents moments de la journée pour faire quelque chose de nouveau ou recueillir une nouvelle information pour finalement comprendre comment réussir cet exploit en apparence infaisable. Vous vous inquiétez peut-être de vous lasser du jeu de par sa nature répétitive. Rassurez-vous : la manière dont a été conçu Blackreff, l'intrigue et les capacités à votre disposition parviennent à vous garder en haleine à quasi chaque instant.

Blackreef est divisé en plusieurs zones qui possèdent chacune leurs propres monuments et points d'intérêt. Vous apprendrez que les huit cibles (aussi appelées les Visionnaires) fréquentent différents endroits à différents moments de la journée. Vous devrez les débusquer et trouver le meilleur moyen de les atteindre.

DeathloopDeathloop

Il s'agit d'un monde typique d'Arkane Studios. Les fans de Dishonored devraient se sentir comme des poissons dans l'eau même si l'inspiration steampunk de Dunwall a été remplacée par un style plus années 60 (un peu le même genre de design que dans We Happy Few de Compulsion Games). L'île de Blackreef a été magnifiquement conçue et déborde de contenu. Vous aurez l'impression de voir des choses nouvelles à chaque coin de rue. Le jeu encourage les joueurs à explorer.

Ceci est une annonce:

Les similarités avec Dishonored ne s'arrêtent pas là. On sent aussi la patte Arkane Studio dans le gameplay. Les contrôles sont parfois un peu bancaux mais les combats sont stimulants et débordent d'action. Vous pourrez aussi choisir votre propre style de combat. Par exemple, si vous préférez une approche plus directe, il y a une grande variété de capacités sophistiquées pour éliminer vos ennemis le plus rapidement possible. Certaines capacités vous permettent également de vous déplacer rapidement ou de rester discret (avec tellement de savoir-faire que même Corvo en serait bouche bée). Toutes ces capacités sont directement à votre disposition au début du jeu. Certes, la boucle temporelle de Deathloop vous encourage à faire preuve de plus de discrétion au début du jeu le temps que vous développiez votre arsenal mais ce n'est pas une obligation.

Ce qui nous amène à l'aspect de Deathloop qui inquiète le plus les joueurs : la progression du personnage. Même si la journée se répète, les joueurs pourront utiliser le système de l'infusion pour conserver leur équipement. Vous devrez interagir avec des genres de prismes pour absorber une essence étrange appelée Residium. Il s'agit de la monnaie qui sert à infuser l'équipement. Ce système ne fonctionne que pour une poignée d'objets chaque jour (si vous prenez votre temps pour collecter un maximum de Residium). Il est donc possible de conserver les armes, les capacités et les bonus les plus utiles et les plus puissants pour les utiliser à n'importe quel moment.

Vous pourrez utiliser n'importe quelle pièce d'équipement infusée avant de recommencer une nouvelle journée. Mais à la fin de la journée, tout objet non infusé et tout Residium qui ne sera pas dépensé se volatilisa. Il est donc vital de sauvegarder autant d'objets que possible. C'est la raison pour laquelle Deathloop a été comparé à d'autres rogue-like.

DeathloopDeathloopDeathloop
Ceci est une annonce:

On savait déjà Arkane capable de faire un bon jeu d'aventures et d'action mais Deathloop semble être leur jeu le plus réussi de ce côté-là. Sur PS5, le jeu est sublime, très fluide et intègre très bien les fonctionnalités de la technologie DualSense. On a un très bon retour haptique. On sent chacun des pas de Colt et le grondement des tirs d'armes automatiques. En plus de ça, les gâchettes adaptatives permettent d'encore mieux apprécier la mécanique de tir (et ce sont des exemples parmi d'autres !)

La seule chose qu'on n'a pas vue c'est les apparitions de Julianna. Après plusieurs heures de jeu, on ne l'a croisé qu'une fois. Comme, on en était encore qu'au début, on a préféré fuir plutôt que de risquer notre vie pour tenter de l'éliminer. Cet aspect du jeu ne semble donc pas intrusif. Pour nous, c'est une bonne chose car l'intrigue est suffisamment riche pour pouvoir se concentrer essentiellement là-dessus. C'est mieux que de jouer au chat et à la souris.

Dans l'ensemble, Deathloop semble avoir beaucoup à offrir. Vous verrez après une heure et demie de jeu, ça devient moins confus et vous arriverez à comprendre l'histoire. Si vous aimez les jeux d'Arkane Studios, et particulièrement Dishonored, ce jeu est pour vous. Si ce n'est pas le cas, le récit vaut malgré tout le détour.

HQ

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant